Girish Nair, Gestionnaire de projet

Gérant de projet – Technologies, American Express Canada

Girish combine les affaires à la technologie pour assurer la satisfaction des besoins technologiques d’American Express (Amex) à l’échelle de la planète.

À titre d’agent de liaison entre les divisions de la technologie et des affaires d’Amex, Girish doit comprendre ces deux aspects et disposer d’excellentes aptitudes à communiquer.

Il a cultivé cet ensemble de compétences au cours d’un emploi précédent dans une entreprise spécialisée en impartition, Tata Consultancy Services (TCS). Des sociétés canadiennes, dans les secteurs bancaire et manufacturier, par exemple, donnent certains travaux en impartition à TCS, qui leur permet de réaliser des économies de coût en faisant effectuer ces travaux dans un marché moins coûteux, en Inde par exemple. Chez TCS, Girish a aidé à développer un niveau élevé de confiance entre les équipes intérieures (les employés canadiens des clients de TCS ) et extraterritoriales (les employés de TCS situés en Inde et dans d’autres pays).

Girish a mis ces compétences en action quand TCS a eu besoin de mettre au point un moteur de recherche dynamique et efficace pour le site Web d’un client et que cette mission s’est heurtée à des problèmes de compréhension entre les équipes intérieure et extraterritoriale. Girish est intervenu pour aider à résoudre le problème. « Nous avons établi un climat de confiance et instauré un milieu très favorable au sein de l’équipe. Nous avons réussi à réaliser de grandes choses en peu de temps. Ce succès a généré plusieurs offres d’emploi. » C’est une de ces offres qui lui a valu son poste chez Amex.

La carrière techno de Girish

Girish est l’intermédiaire entre les clients internes d’Amex (du côté affaires) et ses équipes de développement (du côté technique) : « Les techniciens ne parlent pas le langage des affaires et les gens d’affaires ne parlent pas le langage technique; il faut donc un facilitateur entre les deux. C’est comme ça qu’on réussit à faire le lien entre les deux groupes. »

Girish travaille au service technologique des comptes clients pour les marchés internationaux d’Amex. Il traite avec des équipes de gens d’affaires et de techniciens de partout dans le monde. Un des projets actuels consiste à rendre les relevés de carte de crédit plus faciles à comprendre pour les clients de partout, surtout en ce qui concerne les taux d’intérêt. Cela paraît simple, mais le projet met en jeu des mathématiques complexes et des travaux de programmation des logiciels d’Amex. Girish communique avec tous les services concernés pour s’assurer que tout le monde se comprend bien. Il veille au respect du calendrier du projet, en plus de vérifier, diagnostiquer et résoudre les problèmes.

Au quotidien...

Girish a souvent une dizaine de projets en chantier à la fois. Il doit donc optimiser sa gestion du temps. Son travail exige beaucoup d’interactions avec les développeurs et les gens d’affaires de toute la société. Il présente des exposés et des mises à jour sur les projets pendant tout leur cycle de vie, de la conception à la construction et la mise en œuvre, et il veille à l’atteinte des cibles.

Par exemple, il pourra rencontrer l’équipe chargée des essais afin de déterminer l’état d’un nouveau développement technologique comme le relevé de carte de crédit, soulever les questions problématiques et signaler les risques. Ensuite, il rend compte de ses constatations au « demandeur » (la personne ou le service qui a demandé le changement). La nature des demandes des services commerciaux va de la simple modification d’une interface interne aux projets complexes conçus pour améliorer l’expérience des clients d’Amex.

Girish supervise aussi le budget des projets afin de définir les coûts actuels et les besoins futurs. Avec d’autres gestionnaires de projets, il participe volontairement à un comité d’échange de conseils et de leçons à retenir, dans le but d’améliorer ses propres pratiques en tant que gérant de projets de technologie.

Pourquoi cet emploi est formidable

Girish est un homme loquace et sociable, deux qualités qu’il est heureux de mettre à profit au travail. « Mon emploi exige beaucoup d’interactions avec les gens et de multitâche; c’est très stimulant! Ce que j’apprécie particulièrement chez American Express, c’est la culture d’entreprise, le milieu de travail et le respect manifeste pour tous et chacun. C’est un lieu de travail mature et joyeux, où nous travaillons ensemble, en équipe, à l’atteinte d’un but commun. Tout le monde travaille fort, mais le contexte est très positif. »

Cheminement

  • Girish a grandi en Inde, où il a fait des études universitaires en génie électrique. Il s’est rendu compte que le génie n’était pas pour lui, mais comme ses capacités d’analyse se prêtaient bien au milieu des affaires, il a décidé d’obtenir aussi un MBA, puis une certification en gestion de projet.
  • Ses études terminées, il a travaillé dans une entreprise médiatique pendant le boom des cyberentreprises. Cette société faisait le lien entre des capital-risqueurs (investisseurs) et de nouveaux entrepreneurs. Il a travaillé à la plateforme de publication de cette société et s’est découvert une passion pour la technologie.
  • Il a ensuite saisi une occasion d’emploi chez Tata Consultancy Services (TCS). Il a participé à un projet clé d’analyse des désirs des clients et de leurs besoins technologiques.
  • Girish s’est alors rendu compte qu’il manquait d’expérience de travail direct auprès des clients; il a donc obtenu un transfert à l’étranger, dans un poste de service à la clientèle pour TCS chez American Express à Phoenix, en Arizona. Il voulait étudier les effets de la stratégie d’entreprise sur la clientèle. Il a gravi les échelons, passant d’analyste des systèmes commerciaux à gestionnaire de projet, puis à gestionnaire de comptes pour TCS.
  • Quand vint le temps de se fixer quelque part, il a déménagé à Toronto. Par l’entremise de TCS, il a travaillé brièvement à la Banque Scotia avant de décrocher un poste chez American Express.

Les défis du métier

Girish considère que l’établissement et le respect des attentes constituent l’aspect le plus difficile de son travail. Quand il entreprend un projet, il doit tout planifier, du budget à la date de lancement. Il doit déterminer qui sont les personnes les plus aptes à faire le travail. Il doit décomposer le projet en objectifs simplifiés et réalisables. S’il y a le moindre raté, il doit trouver le moyen de le corriger.

L’une des tâches les plus difficiles est de décider ce qui est important pour l’entreprise et de pondérer l’importance de chaque projet pour éviter de surcharger son équipe : « Cela a une incidence sur l’équipe, sur sa charge de travail, sur le niveau de satisfaction de ses membres. Si je dis oui à tout, mon équipe sera surchargée et son niveau de satisfaction va diminuer. Je suis là pour répondre aux besoins fonctionnels, mais aussi pour m’assurer que les membres de mon équipe sont heureux. » Pour Girish, la clé se trouve dans l’équilibre entre ces ceux aspects.

Conseils pour réussir

La communication : Il est essentiel d’avoir de bonnes aptitudes à communiquer, surtout par écrit. Il faut arriver à faire faire les choses sans trop paraître insister.
La compréhension des divers rôles : Les gens d’affaires et les techniciens pensent différemment. Il faut donc savoir décomposer logiquement un problème pour le rendre compréhensible pour tous.
La prise de décision : Soyez des décisionnaires avisés pour ce qui est d’analyser ou évaluer une situation et d’y réagir. Déterminez ce qui nécessite une intervention prioritaire, ce qu’on peut laisser tel quel et ce qu’il faut confier à un niveau supérieur.
Le travail d’équipe : L’emploi de Girish est fortement axé sur le travail d’équipe. Il s’agit donc de commencer dès maintenant à comprendre le fonctionnement d’une équipe. Fixez-vous des objectifs personnels et étudiez la dynamique de groupe.
Les compétences générales : L’accumulation de diverses expériences d’éducation et d’emploi  contribue à optimiser votre candidature. Faites-vous la main dans divers rôles et tirez-en tous les apprentissages possibles. Chaque rôle que vous jouerez a le potentiel de devenir une expérience précieuse.
Le tableau d’ensemble : « Ma philosophie, c’est qu’on n’apprend rien d’inutile. Dans la vie concrète, on trouve des applications directes et indirectes de tous ses apprentissages. »
La recherche de défis : Les défis sont des occasions de grandir et de perfectionner ses compétences!

randomness