Keith Courtoreille, Stratège en TI

Machine à idées
Gestionnaire – Innovation et stratégie, CN

Keith intègre des technologies de pointe à un secteur d’activité en pleine maturité, dans un emploi qu’il a conçu pour lui-même!

En 2007, Keith a aidé le CN à développer et implémenter une toute nouvelle infrastructure de TI construite à partir de zéro. En plus d’exploiter le plus vaste réseau ferroviaire au Canada, le CN a un bras international qui utilise des cargos transocéaniques et des ports de mer pour importer et exporter des produits en provenance et à destination de l’Europe et de la Chine, entre autres. Pour relever le défi de fournir des systèmes et des appuis technologiques à une division établie à des milliers de kilomètres de distance, il fallait réfléchir différemment. Keith était encore dans la vingtaine et en début de carrière quand il a commencé à esquisser des utilisations possibles de la technologie qui permettraient au CN d’atteindre cet objectif. Il a présenté ses idées à son patron, le directeur des technologies de l’information. Son projet a été approuvé.

Le CN a financé l’initiative et aidé Keith à concrétiser son idée en mettant sur pied une équipe de 15 personnes dédiée à cette tâche. L’équipe est venue à bout des travaux principaux en moins d’un an, ce qui a transformé la façon dont le CN soutient les systèmes de ses entreprises établies à l’étranger. « Ça faisait à peine deux ans que j’étais au CN, et on m’a laissé faire une grande partie de la conception et toute la stratégie du projet », se rappelle Keith.

La carrière techno de Keith

Keith avait une grande vision de ce que la technologie de pointe pouvait faire de plus pour améliorer les activités du CN, mais au terme du projet initial, aucun poste au sein de la société ne cadrait avec ses idées. Il a cherché un peu partout dans la société des ouvertures de postes à temps plein centrés sur l’innovation et la technologie. La direction a vu le mérite de cette démarche, de sorte que Keith dirige maintenant une petite équipe chargée d’étudier les améliorations que les technologies actuelles et émergentes pourraient apporter aux pratiques du CN.

Un des projets de l’équipe porte sur le développement d’applications mobiles destinées aux clients du CN : les détaillants, les sociétés minières et les autres organisations qui comptent sur le CN pour livrer leurs produits. Le CN veut savoir s’il est possible de tirer parti de plateformes mobiles comme l’iPhone d’Apple ou le BlackBerry de BlackBerry pour donner à ses clients un moyen efficace de faire le suivi de leurs expéditions, où qu’ils se trouvent. « Pour nous, l’innovation consiste à mettre de nouvelles fonctionnalités directement entre les mains de nos utilisateurs », explique Keith. Dans l’avenir, son équipe prévoit explorer l’informatique en nuage et des domaines comme le modèle client léger/serveur lourd pour améliorer les activités de la société et rehausser le niveau de satisfaction de son personnel.

Au quotidien...

Le travail de Keith est aussi dynamique que ses idées. Il visite des expositions et assiste à des événements pour s’informer des nouvelles technologies, puis il rend compte de ses découvertes au CN. Lui et son équipe envisagent ensuite de nouvelles idées, qui déboucheront éventuellement sur la fabrication et la mise à l’essai d’un prototype. Dans tout ce processus, l’équipe met l’accent sur la production de valeur. Ce sens de l’innovation et de l’expérimentation est extrêmement motivant.

Keith résout constamment des problèmes. La plupart sont compliqués et l’obligent à trouver des réponses en ligne et dans le monde concret, mais c’est une tâche qui lui plaît. Il a récemment eu recours à l’externalisation ouverte (crowdsourcing) pour résoudre un problème technique rapidement et à faible coût.

Pourquoi cet emploi est formidable

Les défis à relever par les TI pour soutenir une exploitation ferroviaire évoluent constamment, et dans l’industrie du rail, les opérations et la gestion sont des activités de très haut niveau technologique. Mais ce n’est pas qu’une société numérique : le personnel a la possibilité de se familiariser concrètement avec les activités ferroviaires de la société dans le cadre de ses programmes de formation!

Cheminement

  • Keith a étudié l’informatique au Northern Alberta Institute of Technology, avant d’obtenir un certificat en management, finances et marketing à l’Université de Lethbridge. Pendant ses études, il a occupé des postes d’analyste et de consultant dans des entreprises technologiques.
  • Il a déménagé à Montréal pour faire un MBA en commerce international à HEC Montreal.
  • Keith est entré au CN à titre de spécialiste en optimisation des activités, puis en architecture des affaires et en gestion des relations commerciales, avant de présider à sa propre destinée en créant son poste actuel de gestionnaire de l’innovation.

Les défis du métier

Même si Keith a la chance de manipuler une foule de joujoux technologiques plus fous les uns que les autre, il doit relever le défi de trouver de la valeur dans une mer aux conditions toujours changeantes, ce qui n’est pas toujours facile. Comme il le dit lui-même : « Aucune entreprise ne peut implanter continuellement des technologies nouvelles et réussir à tout coup, mais on ne peut pas non plus se boucher les yeux : il y a des idées très valables dans tout cela. »

Conseils pour réussir

  • Ayez l’esprit ouvert. « Je n’aurais jamais pensé que j’aboutirais dans le domaine des TI. Je m’attendais plutôt à devenir ingénieur. Une fois qu’on a les pieds dans cette industrie, elle s’incruste. Elle offre tellement de possibilités! »
  • Suivez le cheminement. Aujourd’hui, dans n’importe quel emploi, il est essentiel d’avoir de bonnes connaissances en technologie ou, au moins, de comprendre ou d’apprécier la technologie. Si c’est votre passion, vivez-la!
  • Sachez vous exprimer. Les technologues doivent être des gens dynamiques et avoir de bonnes aptitudes à communiquer pour présenter leurs idées et vendre leurs plans d’action.
  • Ne fermez pas de portes trop tôt. « Si vous voulez faire un travail créatif et innovateur, tout cela peut se faire en TI. Tous mes amis du domaine des TI ont un emploi très intéressant. On ne peut pas imaginer tout ce qu’ils font! »
  • Soyez à l’affût. Keith dit qu’il se passe plein de choses dans le monde de la technologie, y compris des départs massifs à la retraite. « Vous allez entrer dans un milieu où on a besoin de vous et où on vous aimera. »