Lin Chen, Gestionnaire de comptes technique

MACHlète
Gestionnaire de comptes technique (MACH), Microsoft

Lin suit une formation en vue de devenir une superstar des produits dans le cadre du célèbre programme MACH de Microsoft!

Lin suit actuellement le programme concurrentiel de la Microsoft Academy for College Hires (MACH). Ce programme d’une durée de deux ans donne aux nouveaux diplômés une expérience concrète qui les aide à parfaire leurs compétences et à amorcer une carrière chez Microsoft. Dans tous les secteurs de cette société, les personnes embauchées à la MACH sont considérées comme des recrues à fort potentiel.

La carrière techno de Lin

Lin suit une formation de gestionnaire de comptes technique. Quand une entreprise cliente a de la difficulté avec un produit Microsoft – un problème de compatibilité avec la nouvelle version d’un logiciel, par exemple –, il faut que quelqu’un l’aide à le résoudre. « En tant que gestionnaire de comptes technique, je supervise l’équipe de soutien qui aide le client à diagnostiquer le problème et à le résoudre. Nous veillons à répondre aux attentes du client pour qu’il soit satisfait au bout du compte », explique Lin.

La vie de Lin a changé quand elle s’est découvert une passion pour la technologie. « J’ai des antécédents scolaires diversifiés. Il y a trois ans à peine, je ne savais pas trop ce que je voulais faire plus tard, mais aujourd’hui, je le sais très bien. J’ai découvert mon champ d’intérêt, je l’ai étudié et maintenant, j’en fais une carrière. »

Au quotidien...

Lin vient de rentrer d’une semaine de formation au siège social de Microsoft, près de Seattle, dans l’État de Washington. La première année du programme MACH se passe à apprendre les tenants et aboutissants de Microsoft et de ses produits logiciels, ainsi que la façon efficace de travailler auprès des clients. En été, elle est allée à Denver, au Colorado, pour suivre une autre session de formation avec 600 participants au programme venus du monde entier. « Les façons de faire varient d’un pays à l’autre. Ça a été une expérience révélatrice et passionnante. »

La majeure partie de la semaine, Lin travaille à distance à partir des bureaux de Mississauga, en Ontario. Elle participe actuellement à une initiative dans le cadre de laquelle elle produit des rapports statistiques et des analyses pour un service interne de Microsoft. « J’étais vraiment contente d’avoir l’occasion de mettre tout de suite mes compétences en analyse au service de la société. Et ça m’a fait beaucoup de bien de voir qu’on me laissait prendre mes responsabilités. J’ai tellement hâte d’avoir mon premier client externe! »

Elle passe une autre partie de la journée à travailler à un bureau « virtuel » qu’elle partage avec sa « camarade », une diplômée en gestion de comptes technique du programme MACH. Grâce à ce bureau virtuel, Lin peut regarder sa camarade travailler dans un autre emplacement. « Elle me montre comment créer un bon de travail et chercher la solution à un problème. Nous ne travaillons pas au même endroit, mais nous discutons et partageons nos tâches tous les jours. » Lin a également une formatrice, une gestionnaire de comptes technique principale, qu’elle rencontre toutes les deux semaines pour discuter de son plan de carrière. En plus de cette relation de mentorat officielle, Lin dit qu’il y a une foule d’autres occasions d’apprendre. « J’apprends de tous ceux et celles avec qui j’interagis, ma collègue de travail, mon gestionnaire. Et quand je pose des questions, les gens me présentent des occasions d’apprentissage. »

En mars, Lin retournera à Seattle pour entreprendre sa deuxième année du programme MACH. Elle prévoit aussi avoir de véritables clients pendant sa deuxième année.

Pourquoi cet emploi est formidable

« J’étais pleine d’énergie à ma sortie de l’école. Je voulais avoir un emploi significatif et motivant et pas seulement travailler pour un chèque de paie. C’est pourquoi j’ai postulé pour ce poste. Ça m’impressionne beaucoup de voir tout ce que Microsoft investit pour assurer le succès de chaque employé. Et la société nous fournit l’appui d’une équipe pour nous aider à réussir. Chaque matin, je me lève et je veux aller travailler. C’est à ce point-là! »

Cheminement

  • Lin a obtenu un grade de premier cycle en génie à l’Université du Sud-Est à Nanjing, en Chine. Elle s’est rendu compte qu’elle aimait interagir avec les gens; elle a donc fait aussi une maîtrise en science de la gestion avec une spécialisation en communications à l’Université de Waterloo.
  • Elle a découvert son amour des TI au cours d’un programme d’enseignement coopératif chez CGI, où elle travaillait comme agente de réalisation de projets et côtoyait des développeurs, des architectes et des gestionnaires de projets.
  • Après ses études universitaires, elle a occupé un emploi d’analyste de la planification et de l’exécution de TI chez Symcor. Elle a travaillé en gestion des versions, aidant à contrôler le moment du lancement de produits logiciels. Mais il s’agissait d’un emploi contractuel, et Lin voulait faire une carrière.
  • Aujourd’hui, elle suit le programme MACH de Microsoft à titre de gestionnaire de comptes technique.

Les défis du métier

« Quand on est travailleuse mobile, la frontière du neuf à cinq s’estompe. Si je dois travailler de chez moi, je ferai peut-être des journées de 8 h à 20 h. Il s’agit d’ajuster son équilibre travail-loisirs. » Dans le moment, Lin n’a pas de clients à elle, ce qui facilite l’établissement de son horaire. « Quand j’aurai plusieurs clients, il faudra que je sois souple pour être juste et leur accorder du temps à tous. »

Conseils pour réussir

  • Ayez la volonté d’apprendre. « La technologie évolue vite. La volonté d’apprendre vous aidera à rester à l’avant-garde. »
  • Attendez-vous à l’inattendu. « Il faut voir plus loin que les faits superficiels pour aider le client à trouver la cause profonde du problème. »
  • Cultivez votre aptitude à communiquer. « Les gestionnaires de comptes techniques se doivent de comprendre les besoins de leur client et communiquer dans un langage qu’il comprend. »
  • Faites preuve de détermination. « Si la technologie vous passionne, la persévérance sera la clé de votre succès. » La formatrice de Lin s’est portée volontaire comme réceptionniste chez Microsoft pendant son cours secondaire parce qu’elle voulait vraiment travailler pour cette société. « C’est comme ça qu’elle s’est ouvert la porte de l’entreprise. Puis elle est allée étudier l’informatique à Waterloo. Cela prend du temps. »
  • Maintenez le cap : Quel que soit votre objectif, écrivez-le, dressez un plan, prenez le temps qu’il faut et faites les efforts nécessaires pour le concrétiser.
randomness