Tim Howard, Spécialiste de la vente et du marketing

zbQaXEFNGec

Chef de publicité (Xbox et MSN.ca), Microsoft Canada

Tim vend des espaces publicitaires interactifs pour la Xbox, les appareils mobiles et le Web à une gamme de clients qui va d’Adidas aux studios hollywoodiens.

Tim a décroché le plus gros contrat de publicité en ligne jamais conclu par Microsoft Canada. Lui et son patron avaient remarqué qu’une agence publicitaire de premier plan de New York avait une forte présence sur le marché des États-Unis, mais pas au Canada. Une des sociétés clientes de cette agence, LivingSocial, était un site Web de transactions quotidiennes. Tim a proposé l’idée de promouvoir LivingSocial sur la plateforme de MSN et Microsoft Canada. Il a suggéré des moyens de faire pénétrer cette entreprise sur le marché canadien, et avec l’agence, il a établi une relation d’affaires et conclu le marché. Le rôle de Tim a été reconnu par les équipes américaine et mondiale de Microsoft. Pas mal pour un nouvel employé!

La carrière techno de Tim

Tim intègre la vente et le marketing aux portails Xbox, mobile et en ligne de Microsoft Canada, les secteurs de msn.ca où les utilisateurs ont accès aux nouvelles, à l’information et aux potins sur les vedettes : « Nous concevons la stratégie numérique de l’annonceur, puis nous lui fournissons des moyens de rejoindre les consommateurs par une gamme de technologies et de voies de communication. »

Ces publicités sont placées stratégiquement. Tim excelle à créer des campagnes interactives qui génèrent des messages différents selon le moment de la journée ou qui permettent aux utilisateurs, en un seul clic, d’explorer numériquement un produit – l’intérieur d’une voiture, par exemple.

Tim organise aussi des équipes de campagne. « Je suis un peu comme un chef d’orchestre. Je fais mon choix parmi un éventail de ressources, de personnes et de stratèges en fonction de chaque campagne. Je peux demander aux vents ou aux cordes de jouer plus fort ici, plus doux là, de manière à produire un résultat harmonieux. » Tim a une certaine connaissance de chaque service, mais quand un client soumet une demande détaillée, Tim travaille avec une équipe spécialisée, comme celle de la Xbox, à l’intégration complète du plan publicitaire.

Au quotidien...

Parlons de Xbox. Quand vous voyez la bande-annonce d’un film ou une offre de téléchargement dans votre Xbox, c’est Tim qui l’a placée là. Les coupons-rabais? C’est lui qui s’en occupe aussi. Depuis novembre dernier, son travail est encore plus interactif. Twitter et Facebook ont été intégrés à la Xbox, ce qui permet aux publicitaires de programmer des campagnes sur Xbox comme à la télévision, sauf qu’ils y ajoutent des liens avec les médias sociaux, pour que vous puissiez « aimer » la marque et recevoir des primes d’encouragement. « Cette mise à jour transforme complètement le paysage. C’est une façon plus intégrée de se brancher sur les médias sociaux et sur l’annonceur. »

Tim en est à sa deuxième année au programme de la Microsoft Academy for Campus Hires (MACH; pour plus de détails, consultez le portrait de Lin Chen!). Il passe la moitié de son temps à concevoir diverses campagnes publicitaires et à en établir la stratégie interne. L’autre moitié, il la passe avec des clients à concevoir, évaluer et ajuster les stratégies de campagne.

Comme dans la plupart des emplois de vente, Tim a un objectif mensuel de vente de publicité. Les annonceurs lui présentent des idées, mais parfois, c’est lui qui leur en propose. C’est là qu’il a la possibilité de sortir des sentiers battus. En collaboration avec l’équipe des produits, Tim explore des idées de commandite créative (une page commanditée par Old Navy, par exemple). Il y a aussi les coupons à télécharger, les MTags (où, en cliquant sur une annonce ou en numérisant un code avec un téléphone, l’utilisateur reçoit des primes d’encouragement instantanées, coupons ou autres.) « La conception créative intervient dans l’établissement de la campagne, la façon de l’exécuter et l’apparence à lui donner. »

Pourquoi cet emploi est formidable

Tim dirige une portion de Microsoft Advertising comme sa propre entreprise – avec une clientèle répartie dans toutes l’Amérique du Nord. Établi dans le centre de Toronto, il voyage fréquemment dans l’Ouest canadien et aux États-Unis.

Tim est à son meilleur dans un milieu dynamique au rythme rapide; il aime beaucoup l’intensité de son travail et les responsabilités qui s’y rattachent : « Je dois rendre compte de mes résultats. Personne d’autre que moi et mon équipe de soutien ne va les produire. C’est un travail qui comporte beaucoup de stress, compte tenu des défis qui découlent des budgets, des ressources limitées et de la concurrence. Il m’arrive d’établir un contact avec un nouveau client qui a déjà une solide relation avec un concurrent. Mon travail consiste à faire passer cette relation chez Microsoft. »

Cheminement

  • Le père de Tim est médecin. Étant le fils aîné, Tim avait toujours pensé suivre les traces de son père. Il a fait ses sciences à l’école secondaire et pendant trois ans à l’Université de Calgary avant de conclure que ce n’était pas une passion pour lui.
  • Il a décidé de changer d’orientation, passant à l’administration avec une spécialisation en finances, et de terminer son diplôme en psychologie.
  • Il a obtenu une place dans un programme d’enseignement coopératif chez Microsoft. « C’était un milieu novateur, rapide, très puissant, bien pourvu en ressources, et rempli de gens brillants. Pendant mon entrevue, mon gestionnaire m’a dit : “Si tu penses être une étoile de premier plan dans ta vie normale, viens-t’en chez Microsoft; tu verras que tu es juste dans la moyenne.” »
  • Il a poursuivi ses études en finances et travaillé dans une banque, puis dans une entreprise de capital de risque, mais ce domaine n’était pas fait pour lui. « Je voulais un emploi compétitif, dans un milieu où les gens sont brillants. »
  • Il a découvert la MACH et postulé tous les emplois possibles. « C’est plus le programme que le titre que je voulais. C’est comme ça que j’ai abouti dans le service des ventes de la division des divertissements de consommation de Microsoft à Toronto. » Tim terminera son programme dans moins d’un an et prévoit continuer de travailler chez Microsoft.

Les défis du métier

« La publicité en ligne offre un moyen très efficace de déterminer la rentabilité et le rendement d’un investissement. Le défi consiste à convaincre les annonceurs de commencer à passer de la télé à la publicité en ligne. »

Tim se sert d’outils d’analyse pour mesurer la réponse des utilisateurs en ligne aux campagnes. Sur quoi cliquent-ils? Combien de temps passent-ils sur une annonce? Que font-ils à l’intérieur de l’annonce? Il conçoit de fausses campagnes pour donner aux clients une idée visuelle de l’apparence de leur annonce. Il incite ses nouveaux clients à faire l’essai d’une campagne à petit budget, ce qui les amène souvent à investir davantage.

« C’est intéressant de voir à quel point on peut mesurer le succès d’une publicité. Ce qui importe, c’est de convertir les données en un rapport à faire au client sur les éléments qui ont permis à la campagne de bien fonctionner et sur nos outils de mesure du succès. Nous pouvons alors continuer sur notre lancée et concevoir de nouvelles campagnes avec ce client. » Récemment, Tim a établi un partenariat avec une société canadienne de services financiers qui fait ses premiers pas en publicité en ligne et qui était quelque peu hésitante quant à l’accueil que recevrait son produit. Après le succès d’une campagne de retour à l’école, les partenaires ont pu mesurer la corrélation directe entre l’engagement des utilisateurs et la notoriété de la marque. Les résultats ont été assez convaincants pour que le client amorce une campagne de sensibilisation pour Noël et commence à planifier ses futures campagnes au Canada et aux États-Unis.

Conseils pour réussir

  • Sachez faire des affaires. Les clients ont peut-être une idée de ce qu’ils veulent, mais « il faut être capable de leur montrer ce qui va marcher ou pas, et pourquoi il en est ainsi ».
  • Établissez vos priorités. On ne peut pas tout faire. Il faut être capable de communiquer efficacement pour repousser les limites et rétablir les attentes.
  • Soyez à l’écoute de votre cœur. « Essayez de nouveaux domaines jusqu’au jour où vous en trouverez un qui vous va bien. Faites de la formation par l’observation. Établissez des liens avec le plus de gens possible; discutez avec eux de leur emploi génial et voyez ce qui vous convient. Ouvrez-vous à un mentor ou à un membre de votre famille; ils pourront peut-être vous présenter à quelqu’un de leur réseau. »