Sciences humaines et technologies

Les nouvelles technologies en sciences humaines [vidéo]

Portrait

Depuis des millénaires, les lettres et les sciences humaines telles que la philosophie, la théologie et l’histoire nous aident à comprendre le monde où nous vivons.

Aujourd’hui, Internet et les technologies informatiques enrichissent les disciplines séculaires des sciences humaines en nous procurant des moyens de plus en plus rapides et intelligents d’analyser et d’interpréter des montagnes de données historiques et culturelles couvrant plusieurs siècles.

Cette nouvelle discipline universitaire qu’on appelle les sciences humaines numériques mixe les sciences humaines et la techno; elle a donc besoin de professionnels possédant des compétences technologiques en analyse des données, en développement Web ou en graphisme.

Les universités soutiennent cette nouvelle tendance en mettant sur pied de nouveaux programmes en sciences humaines numériques, où on enseigne aux étudiants la complémentarité entre les compétences technologiques et le savoir en sciences humaines.

Alors, si votre passion pour les sciences humaines est refroidie par la crainte d’avoir du mal à décrocher un emploi, explorez le domaine des sciences humaines numériques, où il y aura certainement des postes permanents à combler pour les années à venir.

Les nouvelles technologies des sciences humaines

Les participants aux projets en sciences humaines numériques sortent du monde de l’imprimé pour pénétrer dans un univers de cartes interactives, de lignes du temps numériques et d’archives renfermant des millions de livres numérisés.

Par exemple, avec la visite panoramique en ligne du Smithsonian Museum of Natural History, le visiteur virtuel explore les immenses collections de pierres précieuses, de minéraux et même de momies égyptiennes du Smithsonian en quelques clics de souris.

Decode Global, une entreprise créée récemment à Montréal, promeut la sensibilisation sociale à la ressource naturelle la plus précieuse mais souvent la plus rare du monde – l’eau – dans la course sans fin de son jeu scénarisé pour mobile Get Water! For India.

La Bibliothèque numérique canadienne contient une vaste collection de livres numériques (livrels) dont 80 % des titres n’avaient jamais été disponibles auparavant en format numérique.

Une vidéo présentant l’évolution de la carte de l’Europe au fil de l’histoire a connu une diffusion virale. On y fait un voyage captivant de l’an 1000 à 2003 en deux cents secondes.  

Les carrières en sciences humaines numériques

De l’administration publique aux studios de jeux vidéo en passant par les centres de recherche universitaires, les bibliothèques, les musées, les agences de publicité, les médias et les nouvelles entreprises numériques, les experts en sciences humaines numériques font des carrières passionnantes dans un large éventail d’industries.

Les spécialistes de l’analyse des données combinent leur génie créatif à leurs compétences techniques en exploration de données. À partir d’une montagne de données, ils arrivent à extraire de toutes nouvelles perspectives sur la recherche en sciences humaines.

Les cyberbibliothécaires sont les magiciens des archives numériques. Ils réalisent la migration de dossiers et de livres anciens pour les rendre accessibles en ligne.

Les développeurs de jeux mettent à profit leurs compétences en codage pour présenter et enseigner des concepts des sciences humaines tout en stimulant l’intérêt des joueurs.

Les infographistes mettent à profit la magie des logiciels d’édition photographique comme Photoshop ou InDesign pour réaliser des cartes de visualisation des données ou des expositions en ligne dont la beauté rive le spectateur à son écran.

Les programmeurs Web sont des magiciens de la programmation. Ils créent les plateformes des expositions virtuelles tout en veillant à éviter les pépins logiciels.

Cheminement

Plusieurs universités canadiennes-anglaises ont lancé de nouveaux programmes d’études de premier et second cycle et même des cours d’été en sciences humaines numériques afin de former les étudiants à tirer parti de cette tendance émergente. On peut s’attendre à ce que les universités francophones leur emboîtent bientôt le pas.

Combinant adroitement la théorie et la pratique, ces programmes interdisciplinaires présentent aux étudiants des compétences essentielles aux carrières en sciences humaines numériques, notamment l’infographie, le codage, la programmation et l’analyse de données.

L’un de ces programmes pourrait être pour vous!

Explorez notre site

 

 

randomness