Vente au détail et technologie

Vous avez la fièvre du magasinage, ou vous voulez la transmettre?

Intégrez votre passion pour l’achat à une carrière technologique dans la vente au détail, un secteur où une large gamme de technologies est en voie de changer notre façon d’acheter en moins de temps qu’il ne faut pour enfiler ce magnifique ensemble!
La conception de méthodes d’achat en ligne innovantes, pratiques et rapides est une carrière techno réservée aux personnes talentueuses et créatives. En effet, il faut sans cesse trouver de nouveaux moyens de devancer la concurrence numérique, surtout au moment où le magasinage mobile prend son envol.

En 2012, selon un sondage d’eBay Canada, 45 % des Canadiens prévoyaient faire au moins une partie de leurs emplettes des Fêtes en ligne, à partir d’un ordinateur ou d’un appareil mobile, aussi bien pour des raisons pratiques que pour éviter la foule et le stress des centres commerciaux.

Quand on pense à une carrière dans la vente au détail, le mot « technologie » est rarement le premier à venir à l’esprit. C’est normal : les concepteurs des idées les plus ingénieuses de ce secteur travaillent en coulisse. Pourtant, ce sont ces innovateurs méconnus qui ont créé les applications mobiles et les sites Web conviviaux que tous tiennent aujourd’hui pour acquis.

Malgré tout, les vrais magasins ne sont pas près de disparaître. Pour bien des gens, le centre commercial demeure un lieu de rassemblement, qui propose désormais d’étonnantes technologies destinées à faciliter le magasinage.

Des technos géniales pour la vente au détail

Les applis mobiles sont la nouvelle vague de la vente au détail. La nouvelle appli Checkout 51 propose aux consommateurs de collectionner des rabais en argent sous forme de coupons virtuels qu’on peut acquérir et utiliser sur un téléphone mobile. Finis les coupons papier à découper et à présenter à la caisse!

Établie à Toronto, Checkout 51 a été fondée par trois entrepreneurs, Pema Hegan, Noah Godfrey et Andrew McGrath, qui avaient déjà une solide expérience dans le démarrage d’entreprises prospères. Chacun de ces fondateurs contribue à cette nouvelle entreprise du domaine des applis mobiles par son propre bagage de connaissances et de compétences, dans des domaines diversifiés tels que la publicité, le marketing, les affaires, l’informatique et le développement de logiciels.

Une nouvelle technologie de vente au détail particulièrement étonnante éclot dans les entrées de divers centres commerciaux d’Europe, des États-Unis et d’Australie : le scanneur corporel en 3D. Il suffit d’entrer dans la cabine et de laisser s’opérer la magie de la techno! En quelques secondes à peine, le scanner à 360 degrés prend 200 000 mesures, au moyen d’ondes radioélectriques à faible puissance. L’appareil compile les données, puis, en appuyant sur quelques boutons, le client obtient une fiche indiquant la taille et le style de vêtements idéaux pour sa silhouette.

La technologie du scanneur corporel a été mise au point par une entreprise néo-écossaise, Unique Solutions Design Ltd. Sa fondatrice, présidente et directrice générale, Tanya Shaw, est une technologue, inventrice et entrepreneure diplômée en études du costume, un programme internationalement reconnu de l’Université Dalhousie. Elle a aussi été propriétaire d’une entreprise de design et de planification de la garde-robe, ce qui prouve que les chemins qui mènent aux carrières en technologies du commerce de détail sont aussi nombreux que variés.

Si vous avez du talent pour l’analyse et qu’une carrière de pointe dans la définition des grandes tendances de la mode ou des gadgets de consommation vous intéresse, un poste d’analyste des données dans le commerce de détail vous tiendra à l’avant-garde. Ces analystes compilent des montagnes de données sur les préférences des consommateurs, selon l’âge ou la région géographique, afin d’établir des tendances en vue d’orienter le développement des produits ou de la mode en fonction des désirs des acheteurs.

Quand Apple choisit les nouvelles fonctionnalités à intégrer à la prochaine version de l’iPhone ou de l’iPad, ce ne sont pas des devinettes. Sa célèbre réussite repose sur la connaissance de ce que les gens voudront, avant même qu’ils sachent eux-mêmes qu’ils le veulent. Faites carrière comme analyste en commerce de détail et vous le saurez, vous aussi, avant tout le monde!

Diplômes, compétences et carrières

Les employeurs du secteur de la vente au détail recherchent des personnes qui, en plus d’être douées en technologies de l’information et des communications (TIC) et en technologie numérique, possèdent plusieurs autres compétences cruciales, comme :

  • le sens des affaires;
  • la réflexion stratégique et l’habileté à résoudre des problèmes;
  • le sens de l’innovation;
  • des aptitudes à la communication orale et écrite;
  • l’esprit d’équipe;
  • la capacité de gérer des projets.

L’intégration ces compétences à vos aptitudes en technologie peut lancer votre carrière dans la vente au détail! Voici quelques profils de carrière techno proposés par CareerMash. Chaque profil s’accompagne de suggestions de compétences et de programmes de formation qui vous mettront sur la bonne voie.

  • Programmeur Web – Le magasinage en ligne ne cesse de progresser. Pour répondre à la demande, de plus en plus de détaillants auront besoin de sites Web à la fine pointe de la technologie offrant aux consommateurs des façons amusantes, efficaces et sécuritaires d’acheter en ligne.
  • Spécialiste en sécurité informatique – Les grands détaillants offrent de plus en plus des fonctions de magasinage en ligne dans leur site Web; ce faisant, ils amassent d’énormes bases de données confidentielles sur les acheteurs, notamment des numéros de cartes de crédit. Les spécialistes en sécurité protègent les renseignements transmis en ligne et veillent à garder toutes les activités en ligne des marchands et des acheteurs à l’abri des attaques de pirates.
  • Gestion des technologies d’affaires (GTA) http://careermash.ca/fr/formation/gestion-des-technologies-d-affaires – Les innovateurs technologiques doivent acquérir des compétences en affaires pour que leurs grandes idées trouvent leur place sur le marché. C’est là l’essence de la GTA. Plus qu’un simple diplôme en technologie, c’est un diplôme en technologie des affaires!

Add new comment

Filtered HTML

Plain text

  • No HTML tags allowed.
  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.
randomness