Sécurité

Le savais-tu?

« Jean Charest décède d’une crise cardiaque », titrait le site web du Devoir. Ce canular bien médiatisé a fait les manchettes au Québec. Victime d’une brèche de sécurité informatique, le journal a vite fait de rectifier l’information et a déposé une plainte au service de police. Des cyberattaques ont lieu tous les ans; de plus en plus d’entreprises qui se croyaient jusqu'alors à l’abri ont compris que la menace est permanente et qu'elle fait partie de la gestion quotidienne. Même de grandes compagnies, comme Sony, ont dû fermer plusieurs de leurs sites piratés pendant une semaine.

Les technos et la sécurité

La sécurité est un bien vaste domaine qui offre toute une panoplie d’emplois en technologies de l’information. En effet, chaque compagnie, et ce, quel que soit son secteur d'activités (commerce de détail, centre de formation, banque ou finance...), se doit de protéger ses données comme celles de ses clients. Les technologies sont donc plus qu'ancrées dans ce milieu, elles en sont le cœur. Une entreprise complètement sécuritaire n'existe pas. Il vaut mieux s'y résigner et travailler à améliorer les normes actuelles. Les fuites d'informations ou encore les accès non autorisés ne s'arrêteront pas demain puisque l'être humain demeure le maillon faible de la chaîne (les erreurs de manipulation, les ouvertures de courriels qui ne nous sont pas attribués ou encore l'ingénierie sociale qui est synonyme d'acquisition déloyale d'information).

Tendances

Si tu as l'esprit curieux, structuré, créatif et que tu es capable de t'adapter à de perpétuels changements, sache que le marché de la sécurité est en recherche intensive de main-d’œuvre qualifiée. Cela sous-entend un très bon taux de placement, une bonne rémunération et la possibilité d'y faire une carrière à long terme. Le domaine est relativement jeune et dynamique puisqu’on a vu son explosion dès le début des années 2000 avec l'arrivée d'Internet. On trouve près de 400 spécialistes sur Montréal et, selon les experts sur le terrain, il en faudrait facilement le double pour pouvoir combler les besoins actuels (et nous ne parlons même pas des besoins futurs).

La cybersécurité, en continuelle adaptation, combine de plus en plus architecture, pratiques et procédures pour protéger les entreprises des menaces externes comme internes. Pour ce faire, des analyses approfondies de menaces ou de cas qui se sont déjà présentés permettent le développement d'outils tels que l'automatisation de la gestion de l'identité des usagers (cartes d'accès électroniques), la biométrique (analyse et reconnaissance de l'iris pour passer les frontières par exemple), les empreintes digitales... Le gestionnaire en sécurité informatique n'en finit donc plus de prendre du galon pendant les concertations d'entreprise.

randomness